Home » Archives »

Zakariaou DIALLO a été accompagné à sa dernière demeure ce vendredi 8 Avril. Où es-tu, Justice ?

 

Il est tombé sous les balles. Conakry lui rend hommage et l’accompagne à sa dernière demeure, après des prières pour le repos de son âme.

Comme le Président de l’UFDG l’avait demandé, une foule digne des funérailles des plus illustres fils de ce pays s’est mobilisée pour rendre hommage à ce jeune de seulement 35 ans, tombé sous les balles des forces de sécurité, alors qu’il est juste sorti pour accueillir son Leader.

La journée de ce Vendredi, comme prévu a été une grande journée de prière et de recueillement pour le repos de l’âme du défunt. Tout est resté fermé pour la circonstance. Prière dans la plus grande mosquée du pays et un cortège digne des plus grandes personnalités de la Guinée. Une foule immense – de la grande mosquée au Cimetière de Koloma en traversant, à pieds et successivement, Donka, Dixinn, Minière, Hamdallaye, Bambéto, puis Koloma.

Comme le jour de l’arrivée de Cellou Dalein, les forces de sécurité ont pris place sur l’artère depuis la mosquée. Sachant qu’il n’est plus possible d’intimider qui que ce soit désormais, la foule est venue à la prière et à pris le corps pour le cimetière. Arrivée à Dixinn, les forces de l’ordre sont venues voir le Président de l’UFDG pour lui dire de prendre les dispositions pour leur sécurité en escortant le cortège.

Le Président de l’UFDG a alors donné des instructions pour ne pas que les jeunes expriment un quelconque esprit de vengeance envers ces forces de l’ordre. C’est dans une grosse méfiance que ces agents de la sécurité ont cohabité avec la foule durant tout le trajet.

Au fil du trajet, le cortège s’approchait de Bambéto et la tension montait au niveau des responsables de l’UFDG qui se demandaient quelle serait la réaction, non seulement des jeunes, mais aussi celle des forces de sécurité qui se disaient peut-être vivre leurs derniers instants.

A Bambéto, un autre arsenal militaire était déployé là en attendant le cortège sous le regard des jeunes. Lorsque la foule déchaînée depuis Donka est arrivée au niveau de Bambéto, il y avait maintenant plusieurs dizaines de milliers de personnes contre quelques véhicules de Gendarmes. Le rapport n’était vraiment pas à leur avantage.

Durant tout le trajet, des jeunes, volontairement se sont mis à sécuriser et le cortège et la circulation en passant comme messages : « Elhadj Cellou nous demande de laisser les forces de l’ordre tranquilles ! ». C’est en se faisant vraiment violence que les jeunes ont suivi le cortège en acceptant ces forces qui sont à l’origine de la mort de celui que nous sommes en train d’accompagner au cimetière. Comme pour retenir cette colère qui a toujours tendance à sortir, les slogans « Allahou Akhbar ! » résonnaient dans le cortège d’un bout à l’autre.

Parmi les personnalités qui ont accompagné le corbillard et qui sont venues aussi pour compatir avec le leader de l’UFDG, la foule a noté la forte présence de Fodé Mohamed SOUMAH, Président de la GéCi et Cheick Ahmed CAMARA, ancien Ministre des Finances et Président de la Basse Guinée.

Il est à souligner une grande solidarité des uns envers les autres avec des personnes qui vendent de l’eau, envoyer et distribuer l’eau aux piétons. Des femmes et jeunes filles en larmes au passage du corps, comme pour se demander pourquoi après l’arrivée d’un Président civil démocratiquement élu, les jeunes doivent encore mourir par balle juste pour être sorti accueillir leur Leader.

L’autre leçon est celle de montrer à la face du monde que tout peut se passer dans le calme et la sérénité si les forces de l’ordre ne provoquent pas. Les habitants du quartier de Bambéto se sont encore distingués par leur mobilisation, leur discipline et surtout leur détermination à poursuivre leurs objectifs : l’instauration de la démocratie dans le respect des droits les plus élémentaires.

A sa dernière demeure, la foule a dit merci à Zakariaou DIALLO et lui a promit qu’il n’est pas mort pour rien et que la lutte continuera.

Mamadou Barry, attaché de presse UFDG-Online auprès de Cellou Dalein Diallo

Source: ufdg2010.org

  

  

  

 

 
 
 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

 
 

Leave a Comment

 




 
 
*
 
 
 
Sharing Buttons by Linksku